17 septembre 2019

IL ETAIT UNE FORÊT AU CHÂTEAU DE BUSSY-RABUTIN... SECOND VOLET !

Bonjour,

Je vous retrouve aujourd'hui pour la dernière partie de notre balade en forêt !

 

Capture

 

Le théatre des Illusions

 

DSC_3004

 

DSC_3004BIS

 

Le moyen le plus simple d'entamer une carrière d'aventurier est de naître dans une famille à problèmes, qui croira les régler en vous abandonnant dans "l'endroit de la foret le plus épais et le plus obscur" (Charles Perrault, Le Petit Poucet).

 

DSC_3005

 

Vous pouvez aussi rejoindre Brocéliande et les chevaliers de la Table ronde ; la quête médiévale passe forcément par les bois, qui fournissent maintes occasions d'éprouver ses forces et son courage et/ou de faire retraite pour soigner un chagrin d'amour ou expier une faute.

La forêt peut être dangereuse : tous les apprentis explorateurs ou chevaliers n'en reviendront pas. On peut y disparaître comme dans le film Le Projet Blair Witch, se faire dévorer par l'ogre du Petit Poucet, la sorcière de Hansel et Gretel chez les Grimm...

Pour rester en vie, méfiez-vous des loups séducteurs et des vieilles inconnues; refusez les pommes et les nuits gratuites dans les chaumières en pain d'épices, semez des cailloux plutôt que des miettes de pain et, surtout, ne vous écartez jamais du chemin.

 

Les Willis

 

DSC_3008

 

Ce sont des jeunes filles condamnées, d'après une légende bohème, à sortir, après leur mort, du tombeau et de danser toute la nuit.

Le  célèbre ballet Gisèle est tiré d'une de cette légende.

Giselle, jeune paysanne, aime Albrecht, qui lui a juré fidélité. Elle danse en son honneur, oubliant les remontrances de sa mère, qui lui rappelle l’histoire des Willis, ces jeunes filles transformées en fantômes pour avoir trop dansé. Amoureux de Giselle, le garde-chasse Hilarion découvre qu’Albrecht n’est autre que le duc de Silésie, fiancé à la fille du duc de Courlande. Devant tous, il révèle l’identité de son rival. Giselle en perd la raison et s’effondre sans vie.

Venus tour à tour se recueillir le soir sur la tombe de Giselle, Hilarion et Albrecht sont la proie des wilis et de leur reine, l’implacable Myrtha, qui les condamne à danser jusqu’à la mort. Sortant de sa tombe, Giselle, nouvelle willi, tente en vain d’intervenir. Albrecht ne sera sauvé que par les premières lueurs de l’aube qui font rentrer les willis dans leurs tombes.

 

 

DSC_3009

 

Il y a quelques années, Tim Burton, célèbre cinéaste a repris ce thème dans une de ces réalisations :

Les Noces Funèbres

Avec cette réalisation, il effectue une virulente critique de la société victorienne du XIXe siècle.

 

 

DSC_3010

 

 

La Reine des Fées

 

DSC_3011

 

Les fées n'ont pas toujours eu la taille minuscule que nous leur connaissons. Auparavant, elles étaient de taille normale, c'est un célèbre dramaturge anglais, William SHAKESPEARE, qui inventa cette image de la fée microscopique.

 

DSC_3012

 

DSC_3013

 

DSC_3014

 

 

La Belle au Bois Dormant

 

DSC_3018

DSC_3018BIS

Cette scène est tiré d'un film de la Belle aux bois dormant de 1919.

Un cénéaste inventa ainsi une histoire d'une Belle qui ne voulait pas se réveiller dans un monde qu'elle ne reconnaissait pas. Sa forêt était entrain de disparaître, sauvagement exploitée par l'Homme. 

Son prince n'était plus à cheval mais à bicyclette.

 

DSC_3015

DSC_3016

DSC_3017

Certaines séries contemporaines remettent à l'honneur ces vrais contes de fées :

Once upon a time et Grimm.

 

Notre balade forestière est terminée.

J'espère qu'elle vous a fait voyager !

A bientôt

 

 

 

 

 

Posté par HistoiresduJura à 08:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]