01 janvier 2020

MEILLEURS VOEUX POUR 2020...

BONNE ANNEE

 

 

Nouvel An, sois le bienvenu

 

Tout grelottant et tout nu

Nouvel An ! Sois le bienvenu !

Peut-être as-tu deux fils de laine pour la pauvre Madeleine ?

Un grain de blé pour le champ du vieux paysan ?

Sans doute as-tu un peu de bien, un peu de riz pour l'indien ?

 

Et cachée sous ta mante brune, la pierre de Lune ?

Pour le désert la moitié d'une goutte... d'une goutte...

Et pour le monde entier qui t'écoute... qui t'écoute...

Du nord au sud, de branche en brin de l'Amour... un brin.

Tout grelottant et tout nu Nouvel An ! Sois le bienvenu !

 

Maud-Elisa Givaudan

Je viens vous souhaiter une bonne année 2020

Puisse cette nouvelle année vous être douce, vous apporter la joie, épargner votre santé et vos amitiés,

ne vous enlever personne de ceux auxquelqs vous tenez...

Si 2019 n'a pas été très gentil avec vous, que 2020 soit meilleur, c'est mon souhait le plus cher,

pour vous et vos proches.

Je vous embrasse

A bientôt

 

Posté par Valym à 21:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

27 octobre 2019

CLAIRVAUX LES LACS...

Bonjour,

Que faire par une belle journée d'automne, ensoleillée dans le Jura, pendant les vacances scolaires ?

Une balade bien sûre...

C'est ce que ma petite famille et moi avons fait hier !

Nous sommes allés nous promener à Clairvaux les Lacs

 

clairv-MAP

 

Nous avons d'abord visiter la ville.

Je ne vais pas jouer les guides touristiques, je vais juste vous laisser partir en excursion 

 

DSC_4040

DSC_4041

La fontaine de l'église

DSC_4042

DSC_4043

L'église st Nithier

DSC_4039

Place du 8 mai 1945

DSC_4044

DSC_4045

DSC_4046

DSC_4047

DSC_4048

DSC_4051

DSC_4056

Nous avons poussé jusqu'au Lac

DSC_4057

DSC_4058

DSC_4059

DSC_4060

DSC_4061

DSC_4062

DSC_4063

DSC_4064

DSC_4065

DSC_4067

Visite incontournable

2019-10-028

2019-10-27

Je m'appelle Gustave. Je suis l'ours du Village du Bois. J'habite à la maison des Câlins au 12 Rue du Bois avec tous mes amis. Il se murmure dans mon village que toucher ma patte porte bonheur. Je t'invite à me faire un câlin le temps d'une photo. Je te remercie pour ta visite au Village du Bois et je te dis à bientôt !

2019-10-032

2019-10-030

 

Les mots doux, une petite carterie, librairie pour découvrir le Jura en mots et en images et I love Jura, une petite boutique pour faire plaisir ou se faire plaisir, idéale pour rapporter un petit souvenir de ses vacances.

2019-10-031

 

Toupies et compagnies, une petite boutique de jeux et jouets en bois où petits et grands enfants retomberont en enfance.

2019-10-033

 

Le petit marché, par ici les gourmands ! Miels, confitures, biscuits, chocolats, bières et vins du Jura...

DSC_4023

DSC_4024

 

A table, une petite boutique d'accessoires de cuisine, véritable paradis des cordons bleus.

DSC_4025

DSC_4026

Coeur de Bois, une petite boutique d'articles en bois où bat le coeur de la forêt.

DSC_4029

 Mon coffre à jouets, une petite boutique dejouets en bois qui abrite le plus grand village de chalets de la célèbre marque Jeujura.

DSC_4036

DSC_4037

Le petit musée, pour découvrir le savoir-faire des fabricants de jouets en bois jurassiens Vilac et Jeujura.

DSC_4038

 

Sur le chemin du retour, nous aurions aimé visité cette fruitière mais malheureusement, elle n'est ouverte que pendant juillet/août ou sur rendez-vous le reste de l'année

Ce sera pour une autre fois...

2019-10-029

Je sais que pour une fois, j'ai été un peu longue mais je ne voulais pas vous ennuyer avec plusieurs billets sur cette visite.

Je vous remercie par avance pour votre indulgence.

Je vous retrouve bientôt !

Bisous et merci de vos messages qui me font toujours très plaisir !

Posté par Valym à 19:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
05 octobre 2019

EGLISE SAINT JEAN L'EVANGELISTE...

 

Bonjour,

Lors des journées du patrimoine, j'ai voulu faire découvrir à ma fille, un édifice cher à mon coeur. Elle n'y était jamais rentrée !

"L'église Saint Jean L'Evangéliste" à Dole (39).

J'y ai fait ma communion dans les années 80 et je m'y suis mariée en 1997.

Tout mes cousins et cousines en ont fait autant...

Construite de 1960 à 1964, l'église Saint Jean l'Evangéliste dresse sa silhouette originale le long de l'avenue Jacques Duhamel, aux confins de la vieille ville et de son extension contemporaine. Cet édifice répond aux besoins d'une population doloise en pleine croissance dans les années 1960.

DSC_3823

 

Historique

Le terrain nécessaire à la construction a été vendu par la congrégation St Charles de Dole ; le projet des architectes David et Korady ainsi que du sculpteur Calka est sélectionné le 1er août 1960 à la suite d’un concours d'architecture national. Les cloches sont baptisées le 17 mai 1964 et l’église finalement consacrée le 14 juin 1964.

L'édifice a été labellisé «Patrimoine du XXe siècle en 2004, puis inscrit au titre des monuments historiques en 2006, et classé en 2007.

 

DSC_3804

DSC_3805

 

Extérieur

La toiture prend la forme de deux paraboloïdes, hyperlobiliques (surface en forme de selle de cheval) accrochées symétriquement à deux poutres maîtresses en béton ancrées au sol. D’après l’architecte, Anton Korady, ces deux formes représentent « les mains croisées d’une personne pendant la prière ». Le toit est recouvert de cuivre ; sa forme lui permet de propager le son des dix cloches électroniques : celles-ci ont été préférées à des cloches en bronze massif pour ne pas fragiliser l’édifice avec leurs vibrations.

Une grille monumentale en bronze sculpté, œuvre de Maurice Calka, entoure l'extérieur de l'édifice ; elle représente plusieurs éléments bibliques : entre autres les cavaliers de l'Apocalypse, la Vierge aux douze étoiles, la résurrection de Lazare et un agneau.

 

DSC_3824

 

Église_St_Jean_Évangéliste_Dole_6

 La poignée de la porte

 

Intérieur

La charpente est constituée de bois lamellé-collé et comporte douze poutres d’une vingtaine de mètres de long, acheminées par voie fluviale du fait de leur poids (environ une tonne chacune) et de leur encombrement.

DSC_3811

L’ameublement de l’église contient notamment un autel massif taillé dans un bloc de pierre de 14 tonnes et des fonts baptismaux eux aussi creusés dans un cylindre de roche, surmontés par un poisson (œuvre de Calka).

DSC_3812

DSC_3809

DSC_3810

DSC_3817

DSC_3820

DSC_3821

 

Derrière l'autel, ce trouve le tabernacle renfermant le ciboire contenant les hosties consacrées pendant la messe. Il est en béton et décoré de vitraux bleus et orange.

 

DSC_3815

Toujours derrière l'autel, des extraits des évangiles sont gravés dans le mur.

 

DSC_3816

DSC_3818

 

 

 

Grille sculpté, détail intérieur

DSC_3813

 

 

Directement sculptée dans un tronc d'arbre, "la Descente de la Croix"

DSC_3814

 

 

Une Vierge à l'Enfant

DSC_3819

 

Au sous-sol, la crypte présente des murs et un plafond en béton brut apparent ; dans un des murs à côté de l’autel se trouve une croix creusée dans la masse.

DSC_3808

DSC_3806

DSC_3807


En juillet et août, visites guidées le samedi et le dimanche (15h 17h).

Reste de l'année, demander préalablement à la cure Notre Dame pour visite. 

DSC_3822

 

J'espère vous avoir donné envie de la découvrir par vous même.

Merci pour vos visites

A bientôt !

 

 

 

 

Posté par Valym à 08:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
17 septembre 2019

IL ETAIT UNE FORÊT AU CHÂTEAU DE BUSSY-RABUTIN... SECOND VOLET !

Bonjour,

Je vous retrouve aujourd'hui pour la dernière partie de notre balade en forêt !

 

Capture

 

Le théatre des Illusions

 

DSC_3004

 

DSC_3004BIS

 

Le moyen le plus simple d'entamer une carrière d'aventurier est de naître dans une famille à problèmes, qui croira les régler en vous abandonnant dans "l'endroit de la foret le plus épais et le plus obscur" (Charles Perrault, Le Petit Poucet).

 

DSC_3005

 

Vous pouvez aussi rejoindre Brocéliande et les chevaliers de la Table ronde ; la quête médiévale passe forcément par les bois, qui fournissent maintes occasions d'éprouver ses forces et son courage et/ou de faire retraite pour soigner un chagrin d'amour ou expier une faute.

La forêt peut être dangereuse : tous les apprentis explorateurs ou chevaliers n'en reviendront pas. On peut y disparaître comme dans le film Le Projet Blair Witch, se faire dévorer par l'ogre du Petit Poucet, la sorcière de Hansel et Gretel chez les Grimm...

Pour rester en vie, méfiez-vous des loups séducteurs et des vieilles inconnues; refusez les pommes et les nuits gratuites dans les chaumières en pain d'épices, semez des cailloux plutôt que des miettes de pain et, surtout, ne vous écartez jamais du chemin.

 

Les Willis

 

DSC_3008

 

Ce sont des jeunes filles condamnées, d'après une légende bohème, à sortir, après leur mort, du tombeau et de danser toute la nuit.

Le  célèbre ballet Gisèle est tiré d'une de cette légende.

Giselle, jeune paysanne, aime Albrecht, qui lui a juré fidélité. Elle danse en son honneur, oubliant les remontrances de sa mère, qui lui rappelle l’histoire des Willis, ces jeunes filles transformées en fantômes pour avoir trop dansé. Amoureux de Giselle, le garde-chasse Hilarion découvre qu’Albrecht n’est autre que le duc de Silésie, fiancé à la fille du duc de Courlande. Devant tous, il révèle l’identité de son rival. Giselle en perd la raison et s’effondre sans vie.

Venus tour à tour se recueillir le soir sur la tombe de Giselle, Hilarion et Albrecht sont la proie des wilis et de leur reine, l’implacable Myrtha, qui les condamne à danser jusqu’à la mort. Sortant de sa tombe, Giselle, nouvelle willi, tente en vain d’intervenir. Albrecht ne sera sauvé que par les premières lueurs de l’aube qui font rentrer les willis dans leurs tombes.

 

 

DSC_3009

 

Il y a quelques années, Tim Burton, célèbre cinéaste a repris ce thème dans une de ces réalisations :

Les Noces Funèbres

Avec cette réalisation, il effectue une virulente critique de la société victorienne du XIXe siècle.

 

 

DSC_3010

 

 

La Reine des Fées

 

DSC_3011

 

Les fées n'ont pas toujours eu la taille minuscule que nous leur connaissons. Auparavant, elles étaient de taille normale, c'est un célèbre dramaturge anglais, William SHAKESPEARE, qui inventa cette image de la fée microscopique.

 

DSC_3012

 

DSC_3013

 

DSC_3014

 

 

La Belle au Bois Dormant

 

DSC_3018

DSC_3018BIS

Cette scène est tiré d'un film de la Belle aux bois dormant de 1919.

Un cénéaste inventa ainsi une histoire d'une Belle qui ne voulait pas se réveiller dans un monde qu'elle ne reconnaissait pas. Sa forêt était entrain de disparaître, sauvagement exploitée par l'Homme. 

Son prince n'était plus à cheval mais à bicyclette.

 

DSC_3015

DSC_3016

DSC_3017

Certaines séries contemporaines remettent à l'honneur ces vrais contes de fées :

Once upon a time et Grimm.

 

Notre balade forestière est terminée.

J'espère qu'elle vous a fait voyager !

A bientôt

 

 

 

 

 

Posté par Valym à 08:56 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
16 septembre 2019

IL ETAIT UNE FORÊT AU CHÂTEAU DE BUSSY-RABUTIN...1ERE PARTIE !

Bonjour,

Une fois n'est pas coutune, je vous emmène en balade !

Capture

Tantôt magique, tantôt inquiétante, la forêt est depuis toujours au cœur des contes et des légendes et continue de hanter notre imaginaire.

Laissez-vous transporter, au château de Bussy-Rabutin, par l’exposition Il était une forêt qui avait lieu du 7 mai au 22 septembre 2019.

Immergez-vous dans une ambiance mystérieuse à la découverte de figures légendaires. Petits et grands pouvaient ainsi, dans cette exposition, frissonner ou bien rêver à travers des décors aux lumières changeantes et aux sons énigmatiques.

Tout commence ici...

 

La lanterne magique...

DSC_2993

 

Dès l'Antiquité, la forêt a développé une puissante attraction où le merveilleux et l'inquiétant ne sont jamais très loin. C'est le repère des fées, des lutins, des sorcières et autres créatures magiques.

Vénérée dès cette époque comme le démontre la mythologie gréco-romaine ou celte, elle devint plus oppressante avec le christianisme et le Moyen-Âge : c'est le lieu de prédilection des créatures surnaturelles et elle est souvent synonyme de problème. Tous les contes alternent d'une forêt-refuge à une forêt effrayante.

il était une forêt

 

Ce n'est pas anodin si on se sert de la forêt pour faire peur aux enfants : combien d'enfants intrépides dans ces histoires ont bravé l'interdiction de leurs parents "ne vas pas dans la forêt ou tu n'en reviendra pas".

La forêt est toujours une épreuve à passer : de grandes oeuvres littéraires débutent par un tel lieu que le héros doit traverser pour débuter sa quête ; c'est une métaphore des épreuves que le héros doit affronter pour se découvrir et se construire en tant qu'individu.

 

Les hommes arbres

 

DSC_2994

 

Les hommes-arbres ne sont pas toujours menaçants : ils symbolisent la force de la nature, sa régénération et le côté protecteur de la forêt malgré un aspect un peu terrifiant. Ils vivent dans la forêt dont ils sont les sages et les protecteurs.

 

DSC_2995

 

 

C'est Tolkien qui les inventa pour l'univers du Seigneur des Anneaux. Ils s'apparentent presque a des géants, bien qu'étant plus petits, ce qui leur a donné leur nom : Ent, qui en anglais ancien, signifie géant. Ils se présentent comme des arbres de grande taille mais dotés de menbres et d'un visage dans leur tronc. Leur ressemblance avec des arbres sont telles, qu'ils peuvent passer aisément pour tels dans une forêt. La forêt d'ailleurs leur lieu de résidence, dont ils ne sortent jamais. Les hommes-arbres y vivent communément, ayant leur propre langage (la langue entique), leurs propres règles et leurs coutumes.

Derrière leur calme et leur leuteur, ils peuvent être redoutables une fis en colère. Leur force est immense, ils peuvent évraser des dizaines d'ennemis de taille humaine en même temps avec leur bras et avec leurs racines les étrangler.

 

Le palais de la Belle et le Bête

 

DSC_2998

 

DSC_2998BIS

Cette scène rend hommage a un ancien film La Belle et la Bête, réalisé par Cocteau en 1946, bien avant que Disney réalise à son tour son célèbre dessin animé ou bien plus récemment son film avec l'actrice Emma Watson.

DSC_2996

DSC_2997

 

Dans cette version, les éléments fantastiques interviennent de manière plus discrète mais du coup aussi de manière parfois plus dérangeante.

Chez Cocteau, onne risque pas de voir sa tasse nous dire qu'on sucre trop notre thé ! Ce sont les détails qui rendent le château vivant : des chandeliers-bras pris dans le mur, des visages qui sortent du montant de la cheminée.

DSC_2999

 

Quand il n'y a pas de corps humain pour faire affice de mobilier, ce sont des sculptures qui participent à cette ambiance : bustes humains, accoudoirs en tête de lion, statues d'animaux dans le jardin... comme si tous les habitants avaient été pétrifiés lorsque lui s'est changé en Bête...

DSC_3000

 

 Quelques années plus tard, Disney poussera l'idée du château vivant de la Bête bien plus loin et créera une galerie d'objets animés déjantés !

 

La Belle Dame sans Merci

 

DSC_3001

 

DSC_3002BIS

 

DSC_3002TER

La forêt doit rester un lieu de passage ; elle est censée ménager un équilibre entre nature et culture, jusqu'à la victoire de l'ordre social. Tout chevalier resté trop lonngtemps dans les bois risque gros : combien d'ex-chevaliers parmi les brigands infestants les forêts ?

DSC_3001

DSC_3003

DSC_3006

DSC_3007

Et si l'on se penchait sur le passé des sorcières, on trouverait plus d'une princesse dont la fuite a mal tourné...

 

J'espère que cette première balade vous a plu...

Je vous retrouve bientôt pour la suite de cette histoire !

Merci pour vos visites...

 

 

 

 

Posté par Valym à 16:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 janvier 2019

NOUVEL DECO D'APRES LES FETES...

Les décos d'hiver ont remplacé celles de Noël même si quelques pères noël ne veulent pas partir

Vous avez surement remarqué que j'ai beaucoup le bois

Normal pour une jurassienne, le bois est ancré dans notre patrimoine...

DSC_0618

DSC_0619

DSC_0623

DSC_0624

DSC_0626

DSC_0627

DSC_0628

DSC_0629

DSC_0630

DSC_0631

DSC_0632

DSC_0633

DSC_0634

DSC_0637

DSC_0640

DSC_0641

DSC_0645

DSC_0647

DSC_0648

 

Je vous retrouve bientôt pour poursuivre encore l'aventure avec vous !

A bientôt

Posté par Valym à 21:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
01 janvier 2019

MEILLEURS VOEUX !

Meilleurs voeux

 

2018 est parti, bienvenue 2019

Je vous présente mes meilleurs voeux,

que cette année vous apporte, joie, bonheur, santé, amour, réussite

et tout ce que vous pouvez souhaiter pour vous et vos prohes

Quelle vous soit douce et paisible !

DSC_0706

 

Je vous offre une clé magique pour essayer d'y parvenir...

Je vous retrouve bientôt pour vous présenter ma table du nouvel an...

A bientôt

Posté par Valym à 00:00 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
31 juillet 2018

FÊTE MEDIEVALE DE NOZEROY...

Fondée au XIIIe siècle par le seigneur Jean Ier de Chalon, situé en hauteur, Nozeroy accueillit un château fort, aujourd'hui en ruines.

Nozeroy eut son heure de gloire au Moyen Âge, durant 300 ans, sous la dynastie de la Maison de Chalon-Arlay, princes d'Orange.

Elle contrôlait les routes d'accès vers la Suisse et l'exploitation du sel (histoire du sel du Jura).

 

001

 

La tour de l'horloge était l'entrée principale de la ville forte, qui comptait trois portes fortifiées dont une a disparu.

Elle se situe au nord de la ville, du côté où l'accès à la ville est le plus aisé. Son porche débouche sur la Grande Rue. Construite en remplacement d'une tour en bois située au même endroit, elle faisait partie de l'enceinte de la ville au Nord.

Le pont-levis situé à l'avant de la tour a disparu. Elle était surmontée d'un clocher flèche qui fut détruit lors de l'incendie de la ville en 1815, et fut remplacé par une bulbe comtois et par un mâchicoulis de pierre.

Elle est classé aux Monuments historiques.

(sources racines comtoises.com)

002

003

004

Le mausolée du Claude-Pierre Pajol (1772-1844) est peut-être le plus beau monument funéraire du département. Autant par la statue représentant le général napoléonien en uniforme que par le paysage qui l’entoure. Au chevet de l’église de Nozeroy, ce monument impressionne.

Cette tombe est celle d’un soldat héroïque. Claude-Pierre Pajol est en effet une grande figure de la cavalerie légère de Napoléon 1er et un général d’empire dont le nom figure sur l’Arc de Triomphe. C’est un des généraux modernes parmi ceux qui ont reçu le plus grand nombre de blessures graves. Pour l’anecdote, seize des chevaux qu’il montait sont morts en campagne. Le général Pajol fut également un homme politique qui joua un rôle dans la Révolution de 1830.

C’est suite à une chute dans les escaliers des Tuileries (après une visite à Louis-Philippe 1er ) qu’il décéda en mars 1844. Il est d’abord inhumé dans la 35e division du père Lachaise, à Paris, auprès de son épouse. Bien que né à Besançon, il était originaire de Nozeroy. C’est donc dans cette ville que sa dépouille est ensuite transférée. Son fils aîné Charles Pierre Victor Pajol (1812-1896), général et sculpteur, est l’auteur de son mausolée, et notamment de la statue le représentant gisant en uniforme, en 1878.

(sources Le Progrès 2015)

005

En 1421 Jean III de Chalon-Arlay fonde un chapitre de chanoines et fait transformer un an plus tard l'ancienne chapelle de l'hôpital datant du 13e, qui dépendait du prieuré de Mièges, en collégiale (vestige dans le bas-côté gauche). La collégiale, massive, construite sur les remparts, faisait partie du système défensif.
C'est un long vaisseau gothique avec collatéraux sans transept. Remarquez les culots de voûtes richement sculptés.
Le clocher-flèche pyramidal sera détruit en 1815 par un incendie. Deux ans plus tard il s'effondrera. La façade et le porche sont reconstruits en 1830, mais pas la flèche du clocher.
Au nord, à gauche du chœur, la chapelle des "bâtards de Chalon" est consacrée aux reliques de la bienheureuse Louise de Savoie.
Le long chœur avec abside à 3 pans typique du gothique comtois est équipé de stalles du 15e siècle. La chaire en bois sculpté et une Vierge à l'Enfant en pierre polychrome datent aussi du 15e. Particularité : les devants d'autel en soie brodée de paille du 17e siècle (PP). Et divers tableaux classés datant probablement du 16e siècle.

(sources petit patrimoine.com)

 

005

006

007

008

009

010

011

Le château de Nozeroy ou palais de Nozeroy est un ancien luxueux palais en ruine du XVe siècle, surnommé à l'époque la « perle du Jura », construit sur un château fort du XIIIe siécle.

Les ruines sont inscrites aux monuments historiques depuis le 15 juillet 1927.

012

013

 

Ce 21 juillet 2018

Plus qu’une animation médiévale, « L’Assaut des remparts » se révèle être une formidable machine à remonter le temps qui opère dès que l’on franchit les deux entrées antiques de la ville que sont la « porte Nods » et la « tour de l’Horloge ». Au détour de chaque rue et ruelle, sur les places et les allées de la cité, on rencontre des chevaliers en armures, des troubadours et autres jongleurs, sans oublier la musique, les chevaliers et princesses de Nozeroy parés de leurs plus beaux habits d’apparat et les habitants en costumes d’époque.

 

014

Un des premiers temps forts de cette journée d’un autre temps c’est le banquet médiéval, autour d’une grande table dressée dans la rue principale, les caves et chapiteaux montés sur la place des Annonciades. Plus de 1 000 convives festoyent et ripaillent autour d’un repas digne de Pantagruel, servi par des gens en costumes d’époque munis de charrettes et de tonneaux pour distribuer bonne pitance et gouleyantes boissons… Troubadours, jongleurs et autres saltimbanques, se relaient autour des tables pour assurer l’animation et l’ambiance médiévale.

À grand renfort de musique et de tambours, les princes de Chalon refont leur entrée dans Nozeroy sur leurs chevaux avec leur suite, leurs gens d’armes, leurs serviteurs et bien sûr tous leurs sujets qu’ils soient paysans, bûcherons ou encore tailleur de pierre…. Des centaines de figurants en costumes d’époques défilent ainsi pour faire revivre tout le faste et la prospérité de la cité et du val de Mièges au Moyen-Âge.

(sources le Progrès 2018)

015

016

017

018

019

020

021

022

023

024

025

026

027

028

Désolée d'avoir été si bavarde mais je voulais vous faire partager un peu du patrimoine francomtois

Merci pour votre patience !

A bientôt

 

 

 

 

Posté par Valym à 17:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
25 juillet 2018

LE FOIN COUPE...

 

 

 

Bonjour,

Depuis quelques jours, j'ai ce magnifique paysage sous les yeux !

Et l'odeur qui va avec...

Que j'aime ma campagne pendant la saison des moissons, le ballet des tracteurs dans les champs qui commence au lever du soleil

pour se terminer parfois au crépuscule !

 

DSC00674

DSC00675

DSC00677

DSC00676

DSC00678

DSC00679

DSC00683

DSC00682

DSC00684

 

LA BONNE ODEUR DU FOIN COUPE
Comme les crépuscules orangés des soirs d'été,
Comme les gerbes de blé ramassées des moissons,
Comme cette enfance bercée par de douces chansons,
Reviens et monte en moi l'odeur du foin coupé...

Quand très tard dans la nuit on rentrait dans le noir
Fatigués et fourbus d'avoir longtemps dansé
On s'enlaçait heureux de vivre nos plus beaux soirs
Dont l'air chaud s'embaumait d'odeur de foin coupé !

Les étoiles scintillaient, hautes, dans la voie lactée ;
La rivière chantait l'harmonie de l'été ;
La rosée fleurait bon l'odeur du foin coupé...

C'est dans les souvenirs lointains de ces étés,
Des promenades du soir tous les deux enlacés
Que monte en moi la bonne odeur du foin coupé...
Gilbert TRICHET (1943-....)
Souvenir de récitation apprise en primaire

DSC00685

 

A bientôt 

Posté par Valym à 05:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 janvier 2016

BONNE ANNEE

Bonjour

Adieu 2015, bonjour 2016

11

Une pincée de joie,

un soupçon de rire

et beaucoup d’amour

pour cette nouvelle année

La vie n’a pas besoin d’être parfaite pour être sensationnelle

Meilleurs voeux

Posté par Valym à 00:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]